Vérifier si son bois est sec

Il est facile d'évaluer le taux d'humidité de votre bois. Dans cet article vous trouverez quatre méthodes simples pour vérifier l'humidité de votre bois.

Auteur : Majda Boudjada

Vidéo

Utiliser du bois sec est primordial 

Il est important d’utiliser du bois sec afin d’obtenir une excellente combustion et de bénéficier au maximum des avantages de son poêle à bois.

Pour un usage écologique, n’utilisez que du bois sec dans votre poêle à bois afin d’éviter l’émission de particules. 

Le taux d’humidité du bois (en %) indique la quantité d’eau contenue dans le bois testé. Tout bois est considéré comme sec dès lors que ce taux est inférieur à 18%. Ainsi, 1kg de bois testé à 20% d’humidité contient donc 200g d’eau. (Source : Lars Myttings, Brænde, en norvégien, non-édité en France)

Pourquoi brûler du bois sec ? 

Tout simplement en vue d’en retirer le plus de chaleur possible et une combustion propre et efficace. Le fonctionnement et l’efficacité du poêle à bois est largement réduite en utilisant du bois humide.

L’utilisation d’un bois humide est nocive pour l’environnement et une source de nuisance pour les voisins, du fait de l’émanation excessive de fumées.

Comment vérifier si son bois est suffisamment sec ?

Différentes méthodes existent :

  • Test du liquide vaisselle : simple et efficace.
  • Test d’impact : le plus rapide en terme de résultat mais peu démonstratif.
  • Test visuel : Observation de la présence de champignons, moisissures ou autre.
  • Test du taux d’humidité : le plus précis, à l’aide d’un humidimètre.

Test du liquide vaisselle – en soufflant à travers le bois 

Ce test simple ne nécessite qu’une faible quantité de liquide vaisselle.

Comment procéder ?

  1. Appliquer un peu de liquide vaisselle sur l’une des extrémités de la bûche
  2. Placer sa bouche sur l’extrémité opposée de la bûche et souffler à travers

Si le liquide fait des bulles ou mousse, alors le bois est suffisamment sec. Les veines du bois transportent l’eau dans le tronc ; lorsque le bois est sec, l’air peut donc circuler librement à travers chaque extrémité de la bûche.

Ce test est illustré dans la vidéo en haut de page.

Test d’impact – en frappant deux bûches l’une contre l’autre 

Ce test permet d’évaluer plus ou moins si son bois est assez sec ou non, en frappant deux bûches l’une contre l’autre. Si le bois est dur et a un bruit qui résonne alors il est sec ; dans le cas contraire, si le bois est mouillé, il est très peu sonore.

Attention, les résultats peuvent être faussés en période de basses températures. Le bois, alors froid, peut aussi émettre un bruit de résonance sans être sec pour autant.

Soyez prudent car ce test donne une indication superficielle du niveau d’humidité, ne pouvant prouver précisément si le cœur de la bûche est assez sec.

Test visuel – évaluation à l’œil nu 

L’intuition est aussi un bon outil pour évaluer le niveau d’humidité de son bois. Les points ci-dessous dressent une liste des différents éléments à vérifier.

Le bois doit …

  • être sec
  • être propre
  • être dur
  • être fissuré aux extrémités
  • être sans moisissures ou champignons
  • être inodore (l’odeur de résine et de sève disparaissent en séchant)
  • avoir des cernes de croissance observables
  • avoir une couleur claire. Généralement, le soleil jaunit le bois. Le vieillissement par contre, le rend gris et le libère de son écorce.

Si le bois entre dans ces critères, c’est le signe qu’il est sec, et donc prêt à l’emploi dans le poêle à bois.

Test du taux d’humidité – à l’aide d’un humidimètre 

L’humidimètre est un excellent outil qui mesure précisément le taux d’humidité du bois.

Cet appareil est en vente dans tous les magasins de bricolage, avec un prix compris entre 10 et 30 €.

Un humidimètre – comment l’utiliser ? 

Son utilisation simple, nécessite d’être minutieux pour obtenir un résultat précis :

  • Effectuer des mesures sur plusieurs bûches prélevées à différents endroits de son tas de bois.
  • Fendre une bûche en deux et mesurer l’humidité sur le cœur de la bûche (sur la face fendue).

Rappel: Dès lors que le taux d’humidité mesuré est inférieur aux 18% recommandés par l’Agence de Protection de l’Environnement, le bois de chauffage est prêt à être utilisé.

Signes que votre bois de chauffage est trop humide 

Tout bois humide est difficile à allumer, se consume plus difficilement, est moins puissant et donc produit moins de chaleur.

Si votre bois est humide, il grésillera lorsqu’il sera chauffé car l’eau contenue dans le bois bout.

D’un bois humide émanera une fumée noire par la cheminée. Avec un bois sec ces fumées seront de couleur blanche.

Plus d’informations sur les cheminées ici

Plus d’informations sur les poêles à bois et l’environnement ici

Où acheter du bois sec ? 

Il est conseillé d’acheter du bois sec chez des revendeurs spécialisés dans le bois, ils seront capables de vous renseigner précisément sur le lieu d’abattage et de stockage du bois.

Ces deux points sont importants à connaître lorsque l’on veut s’assurer que le bois acheté est sec et de bonne qualité.

Plus d’informations sur la façon de fendre son bois, le ranger et le sécher ici

Ecrit par
Majda Boudjada
Journaliste

En savoir plus sur aduro.fr

Aduro est une entreprise danoise qui développe, conçoit et vend des poêles à bois modernes et au design scandinave. Nos poêles portent l'écolabel nordique Nordic Swan.
Durant ces dix dernières années, c'est plus de 200 000 utilisateurs de poêles à bois qui nous ont choisis pour chauffer leur habitation.

Rangement - Stocker son bois de chauffage

Article

Lorsque vous stockez votre bois de chauffage, il est important que le bois sèche dans les meilleures conditions. De cette manière, vous serez sûr(e) d'obtenir un bois de qualité et prêt à être utilisé dans votre poêle.

En savoir plus

Fendage - Comment fendre son bois ?

Article

Couper, fendre et empiler le bois sont les étapes d'un travail qui importe à beaucoup de personnes parce que ce travail a un but pratique qui bénéficiera à toute la famille. Dans cet article vous trouverez plusieurs conseils sur toutes ces étapes depuis la forêt jusqu'à votre poêle à bois.

En savoir plus

Les poêles à bois : une source de chaleur écologique

Article

Utiliser votre poêle ne polluera pas, à condition que vous ayez toujours une bonne conduite du feu et que vous utilisiez du bois sec. Apprenez-en plus sur les raisons pour lesquelles se chauffer au bois est neutre en CO2.

En savoir plus

Obtenir plus de chaleur en dépensant moins

Article

Il est important de toujours utiliser du bois de chauffage sec dans votre poêle à bois. Si vous utilisez du bois humide, vous n'obtiendrez pas un rendement et une chaleur optimaux - c'est gaspiller son argent. Découvrez aussi pourquoi vous devriez toujours utiliser du bois sec afin de préserver au mieux l'environnement.

En savoir plus