Un poêle à bois prévient le stress et diminue la pression artérielle

Vous avez sûrement déjà ressenti cette tranquillité, qui vous enveloppe lorsque vous observez les flammes d’un feu de bois, additionnée du doux son du bois qui crépite dans le poêle à bois. Mais saviez-vous que profiter d’un feu de bois peut également faire diminuer votre stress ainsi que votre pression artérielle ?

Auteur: Anne Sofie Torstensson

Article

Une étude de l’Université d’Alabama a montré que voir et entendre un feu de bois peut réduire le niveau de stress – et que la mesure de pression artérielle diminue grâce à cela. Dans cette étude (référence en bas de page) le Dr. Christopher Lynn et son équipe ont étudié les effets d’une simulation d’un feu de bois sur 226 adultes. L’étude démontre que les participants ayant à la fois vu et entendu le feu crépitant ont vu leur pression artérielle diminuer, et particulièrement ceux qui sont restés plus longtemps devant le feu de bois.  Ces résultats confirment l’effet calmant du feu de bois et ainsi du poêle à bois sur l’Homme.

L’importance du feu dans l’évolution humaine

Plusieurs études soulignent l’importance que le feu a eu sur l’évolution humaine. Le feu a en effet contribué au développement des premiers humains dont nous descendons, en rallongeant les jours, en rendant possible l’habitation d’endroits autrefois inhabitables, en apportant de la chaleur et rendant comestible de nouveaux aliments. De plus, le feu devint également un point de rassemblement social. Christopher Lynn montre dans son étude qu’aujourd’hui encore, le feu peut avoir un impact positif sur l’homme en diminuant le niveau de stress ainsi que la pression artérielle. Selon lui, notre société actuelle est de plus en plus affectée par le stress :

”Les maladies liées au stress sont les causes d’incapacité les plus répandues de nos jours, et cela a des répercussions économiques conséquentes au niveau mondial. Il y a donc un réel enjeu à étudier les mécanismes et facteurs extérieurs qui jouent un rôle dans la réduction du stress chez l’Homme.

Sociables autour des flammes

Les poêles à bois ou feux de cheminées fonctionnent aujourd’hui aussi comme points de rassemblement social, et l’étude de Lynn montre également que la vue et le son des flammes qui crépitent ont un effet positif sur le comportement « prosocial » des participants à l’étude. Un comportement prosocial correspond aux « traits positifs » d’un comportement social, comme par exemple l’altruisme, l’entraide, la confiance et la tolérance. De plus, les flammes ont eu un effet renforçant sur la capacité des participants à se concentrer.

 

Evolutionary Psychology 12(5): 983-1003, Decembre 2014

https://www.researchgate.net/publication/268230174_Hearth_and_Campfire_Influences_on_Arterial_Blood_Pressure_Defraying_the_Costs_of_the_Social_Brain_through_Fireside_Relaxation

Allumer correctement son poêle à bois

Article

Il est important d'allumer correctement son poêle à bois. Ainsi, vous obtiendrez le meilleur rendement de votre bois tout en respectant l'environnement.

Lire la suite

Bois ou briquette - Quel est le plus écologique ?

Article

S'il est important pour vous d'utiliser le type de combustible le plus écologique qui soit pour votre poêle à bois, alors vous devriez choisir du bois de chauffage ordinaire. Une étude montre que le bois de chauffage brûle plus proprement que les briquettes.

Lire la suite

Calculez le retour sur investissement de votre poêle

Calculator

Pensez-vous à remplacer votre ancien poêle par un nouveau ? Calculez à quelle vitesse le retour sur votre investissement se fera après l'achat d'un nouvel appareil. Les poêles avec un système de régulation d'air automatique peuvent réduire jusqu'à 40% votre consommation en bois.

Lire la suite