Pourquoi les propriétaires de poêles à bois attendent l’hiver avec impatience?

Alors que les jours raccourcissent et que nous entrons dans les mois froids de l'hiver, nous avons besoin de la chaleur et de la lumière d'un poêle à bois. Mais il y a aussi quelque chose de spécial à avoir un poêle à bois dans sa maison. Lisez ici ce qui réjouit le plus les propriétaires de poêles à bois durant l'hiver.

Auteur: Ditte Hessellund Kappel
Wood burning season

Article

Lorsque l’on demande aux propriétaires de poêles à bois ce qu’ils attendent le plus de la saison de chauffage, les mêmes reviennent souvent.

Pour beaucoup, avoir un poêle à bois est une part importante de leur mode de vie. C’est le plaisir de se retrouver autour du poêle avec une tasse fumante, c’est la chaleur du feu lorsque vous rentrez chez vous après une longue promenade dans le froid, et la lueur des flammes qui illuminent les sombres soirées d’hiver.

Voici d’après nos clients les plus grandes joies qu’apporte un poêle à bois dans une maison.

 

Lumière et chaleur dans l’obscurité de l’hiver

Pour beaucoup, le poêle à bois est un élément essentiel de la maison, surtout lorsque les jours raccourcissent et que nous entrons dans les mois froids de l’hiver, où nous avons besoin de chaleur et de lumière.

 

« Rien de mieux qu’un bon feu et un chocolat chaud après une balade en bord de mer ».

Geoffroy, propriétaire de poêle à bois

 

Il y a aussi quelque chose de fascinant dans la lumière du feu vivant qui contraste avec l’obscurité derrière vos fenêtres. Ce peut être le sentiment d’être dans un refuge, où les flammes chaudes nous enveloppent affectueusement.

Les humains ont recours au feu depuis des millénaires, à la fois comme source de lumière et de chaleur, mais aussi pour se protéger des prédateurs et bien sûr pour cuisiner. Pour en savoir plus sur l’importance du feu dans l’évolution de l’homme, cliquez ici.

 

 

Le calme s’installe avec le crépitement des flammes

Beaucoup apprécient tout particulièrement de s’asseoir devant le poêle à bois avec une tasse de café ou de thé chaud, en écoutant le bois craquer et en regardant les flammes danser derrière la vitre. La chaleur pénètre jusqu’aux os et détend tout le corps.

Telle une méditation lumineuse, il y a quelque chose de particulièrement apaisant à regarder danser les flammes oranges. Sus Corazon, professeur adjoint au département des sciences de la terre à l’université de Copenhague, explique que notre attention se déplace lorsque nous regardons dans les flammes. Nous remplaçons notre concentration par une immersion qui ne nécessite pas de réflexion. Elle appelle cela une agréable « pause du cerveau ». (https://videnskab.dk/krop-sundhed/hvorfor-er-det-saa-hyggeligt-ved-et-baal en Danois).

En effet, des études montrent que ces moments de calme devant un poêle à bois peuvent directement faire baisser la tension artérielle et prévenir le stress.

Pour Lene, propriétaire du poêle, le moment de tranquillité devant les flammes est ce qu’elle attend le plus à l’approche de l’hiver :

 

« J’ai hâte de m’asseoir sur le canapé avec mon mari. Dans un moment de calme, pendant que nous profitons et rêvons à la belle lumière des flammes ».

 

Et c’est peut-être là le cœur du mode de vie au bois : cette merveilleuse parenthèse dans la vie quotidienne où l’on se blottit dans un bon fauteuil, où l’on se réchauffe près du feu et où on laisse son esprit vagabonder loin du travail et des choses à faire. Certains accompagnés d’un bon livre ou journal – d’autres avec leur chat ou leur tricot.

Peu importe ce à quoi vous consacrez votre temps, assis là, le calme se distille dans la lueur des flammes. Tant dans le corps que dans l’esprit.

 

Le poêle à bois est l’incarnation même du cocooning

La majorité des propriétaires de poêles citent le « cocooning » comme leur objet de réjouissance principal lorsqu’arrive l’hiver. Le cocooning, c’est profiter de la paix et de la tranquillité au coin du feu, car bien que le terme soit difficile à définir, il est souvent associé à la détente, à une compagnie agréable et au bien-être – et pour certains, cela peut être plus spécifique et impliquer par exemple des couvertures douces, des boissons chaudes, des bougies ou encore des pâtisseries maison. Ce sont toutes des choses qui s’accordent avec le cocooning qu’apporte un poêle à bois.

Kathrine, une Danoise propriétaire de poêle, décrit comment le poêle fait partie intégrante du confort de sa maison :

 

« Quand nous rentrons à la maison le dimanche après-midi après une longue promenade dans les bois avec le chien et les enfants et que nous sommes mouillés et froids […] nous sortons tout de suite des biscuits, le café et préparons du chocolat chaud pendant que mon mari allume le poêle. C’est l’essence même du cocooning pour moi ».

 

Il est difficile de définir exactement ce qui rend un poêle à bois si chaleureux, car c’est tout un mode de vie auquel le poêle à bois contribue. C’est pourquoi, pour de nombreuses personnes, le poêle à bois est un élément central de la maison. À la fois en tant que source de chaleur, de confort et de convivialité.

Vous pouvez lire d’autres conseils pour profiter de l’hiver à la Danoise dans cet article.

10 conseils pour se créer un intérieur scandinave

Article

Le mobilier aux lignes graphiques et épurées, les murs peints en blanc ainsi que les poêles et les bougies sont des éléments que l'on retrouve dans de nombreux intérieurs en Scandinavie.

Lire la suite

Améliorez la qualité de l'air intérieur grâce à votre poêle

Article

Avoir une bonne qualité d'air à l'intérieur de votre maison contribue à préserver la santé de la maisonnée. Il est possible d'améliorer la qualité de l'air grâce à votre poêle à bois et en prenant de bonnes habitudes. Découvrez comment créer un climat intérieur sain dans cet article.

Lire la suite

Les poêles à bois : une source de chaleur écologique

Article

Utiliser votre poêle ne polluera pas, à condition que vous ayez toujours une bonne conduite du feu et que vous utilisiez du bois sec. Apprenez-en plus sur les raisons pour lesquelles se chauffer au bois est neutre en CO2.

Lire la suite